Quel traitement naturel contre l’araignée rouge ?

Quel traitement naturel contre l’araignée rouge ?

Plusieurs araignée rouges sur une plante

L’araignée rouge est un fléau pour les plantes ! Ce petit parasite de la famille des Tetranychidae, n’est pas, comme son nom pourrait le suggérer, un insecte, mais un acarien. Difficile à repérer en raison de leur petite taille, on s’aperçoit souvent de la présence des araignées rouges quand l’invasion est massive. Quel traitement naturel contre l’araignée rouge ? Découvrez les recettes naturelles pour traiter, mais aussi prévenir l’invasion des araignées.

Comment se débarrasser des araignées rouges ?

Avant de savoir comment se débarrasser du parasite pour appliquer le bon traitement naturel contre l’araignée rouge, apprenez comment la reconnaître !

Comment reconnaître les araignées rouges ?

Les araignées rouges, qui peuvent aussi être vertes, brunes ou encore jaunes sont capables d’envahir aussi bien vos plantes d’intérieur que votre jardin. Même si elles préfèrent la chaleur d’une maison ou d’une serre, on peut les retrouver aussi sur les arbres fruitiers, les arbustes, les fleurs, mais aussi les légumes du potager.

Ces petits acariens envahissants adorent les atmosphères sèches et particulièrement les périodes hivernales quand le chauffage tourne. La chaleur intérieure leur sert de couveuse naturelle et accélère leur prolifération. Les œufs des araignées éclosent plus rapidement et ces parasites ont la faculté de pondre entre 3 et 10 jours après leur éclosion. 

Aussi appelées acariens rouges, ce qui est plus approprié, les araignées rouges aspirent la sève des végétaux afin d’absorber les cellules foliaires. Le feuillage attaqué perd alors sa couleur et prend une teinte grisâtre, caractéristique d’une attaque d’araignée rouge.

L’amalgame entre araignée et acarien est loin de leur porter préjudice, puisque de nombreuses personnes utilisent des insecticides pour les éliminer. Non seulement vous ne les tuerez pas, mais vous éliminerez leurs prédateurs ! La seule solution pour venir à bout de l’araignée rouge : le traitement naturel !

Quel produit pour l’araignée rouge ?

Si vous apercevez de fines toiles d’araignées apparaître entre les feuilles de vos plantes vertes et si celles-ci se décolorent, il est temps d’appliquer un traitement naturel contre l’araignée rouge !

  • Le traitement de l’araignée rouge au savon noir : le savon noir est très efficace puisqu’il bouche les pores respiratoires des acariens rouges et finit par les asphyxier. Mélangez 5 cuillères à soupe de savon noir dans un litre d’eau et pulvérisez le mélange sur vos plantes d’intérieur. Renouvelez l’application tous les trois jours jusqu’à ce que la colonie soit entièrement éradiquée.
  • Traiter l’araignée rouge au bicarbonate de soude : son action répulsive évite l’infestation de nombreux parasites. En effet, le bicarbonate est une solution naturelle et économique aussi performante sur les acariens que sur les pucerons et les cochenilles. Diluez 10 à 20 grammes de bicarbonate dans un litre d’eau, ajoutez 3 cuillères à soupe d’huile et vaporisez le répulsif une fois par semaine.
  • Le vinaigre contre les araignées rouges : ajoutez un peu de vinaigre blanc dans votre eau d’arrosage. La décoction fera fuir l’acarien rouge, à condition que l’invasion soit légère. Pour une invasion massive, il faudra un traitement plus radical !
  • Tuer l’araignée rouge avec l’huile essentielle de romarin : aspergez le feuillage d’un mélange d’eau et d’huile essentielle tous les trois jours pendant quinze jours.
  • Éliminer les acariens avec de l’ail : faites une décoction d’ail (30 g par litre d’eau), puis diluez-la à 30 % avant de la pulvériser sur vos plantes. Le traitement est à renouveler tous les trois jours pendant deux semaines.

Quand traiter l’araignée rouge ?

L’araignée rouge se traite différemment selon sa population. Mais la meilleure défense reste la prévention.

Prévenir les infestations d’araignées rouges

Nous l’avons vu, les araignées rouges apprécient l’air chaud et sec. Pensez à brumiser régulièrement vos plantes d’intérieur et à arroser généreusement les feuilles des plantes d’extérieur.

Placez une coupelle sous votre pot de fleurs garnie de graviers que vous garderez humide.

Évitez les apports d’engrais azoté ou de potasse, surtout dans le jardin, qui ont tendance à rendre les feuillages plus tendres et plus sucrés, donc plus savoureux pour l’araignée rouge.

Utilisez du purin d’ortie ou de prêle comme traitement préventif. Une pulvérisation régulière évitera l’invasion.

Cet article peut également vous intéresser : Comment enlever les moucherons des plantes ?

Contrer une invasion légère d’acariens rouges

Si vous avez réussi à déceler le parasite avant qu’il ne soit en trop grand nombre, quelques pulvérisations d’eau suffisent à éliminer l’intrus.

Attention : certaines plantes, comme les bégonias, les azalées, le coléus ou encore le cyclamen ne supportent pas la vaporisation.

Faire face à une invasion massive d’araignées rouges

Si vos plantes sont envahies, un simple arrosage ne suffira pas. Appliquez alors l’un des traitements naturels contre les araignées rouges cités précédemment.

Vous pouvez également envisager un traitement chimique avec un acaricide à base de dicofol. Attention toutefois à ne pas utiliser le produit au moins 15 jours avant une récolte de fruits.

Une dernière astuce consiste à introduire un autre acarien, le Phytoseiulus persimilis. Ce petit prédateur, très utilisé en lutte biologique, se régalera de vos nuisibles !

Pour finir, pensez à éliminer les feuilles infestées ou abîmées et à les brûler. Ne les jetez pas au compost !

Les commentaires sont clos.